Depuis quelques mois, le monde entier est plongé dans une situation de crise mondiale. Le coronavirus est passé du stade d’épidémie à pandémie. Cette pandémie n’a épargné aucun continent et encore moins les géants de l’Asie, source du virus. L’Inde est touchée et a pris des décisions pour sauver son tourisme.

Le tourisme et l’économie de l’Inde

Le tourisme en Inde joue un rôle très important dans l’économie du pays. Selon des études, près de 121 milliards de dollars seraient générés par ce secteur. Il constitue à lui seul près de 6,4 % du Produit intérieur brut du pays. En plus de cela, 7,9 % des habitants de ce pays vivent essentiellement du tourisme. C’est donc une activité qui contribue à la diminution du chômage en Inde.

Chaque année, le tourisme augmente, ce qui fait grimper l’économie du pays. L’Inde se retrouve ainsi au cinquième rang de la progression annuelle liée au tourisme. Les monuments, temples, montagnes sont des centres d’attraction pour plusieurs personnes. Des réformes sont également mises en place par le gouvernement pour faciliter l’obtention du visa Inde aux touristes.

Ce pays est également une destination pour les chercheurs, les médecins et plusieurs scientifiques. Ces personnes voyagent dans le pays pour faire des recherches et acquérir plus de connaissance. Cette forme de tourisme est également très présente et porte le nom de tourisme médical.

Les règles pour l’obtention des visas sont un processus que vous pouvez faire depuis chez vous en passant par la plateforme e-visa Inde ou par l’ambassade.

Malheureusement, avec la crise sanitaire qui touche le monde, le tourisme indien est en péril, comme dans beaucoup d’autres pays. Afin d’alléger les conséquences que cela pourrait engendrer sur son économie et sa population, l’Inde a pris des mesures.

Coronavirus : l’Inde limite et suspend les voyages

Au début de la crise de COVID-19, plusieurs pays dont l’inde ont réduit le taux de voyage dans le pays. Toutefois, avec l’évolution de la pandémie, l’Inde n’est plus à ce stade.

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle !

L’inde a suspendu jusqu’au 15 avril l’attribution de visa inde pour le tourisme. Par ailleurs, il a été mis sur place un processus d’isolement automatique des voyageurs provenant des sept pays les plus touchés par la pandémie. Le pays du Bouddha reste fermé pour tous les touristes et admirateurs de la culture indienne. La délivrance des e-visa en direction de l’Inde est également coupée selon un communiqué des dirigeants indiens. L’Inde ne comptait que 60 cas confirmés de coronavirus. Ce nombre semble triplé il y a quelques jours à cause de l’arrivée de certains voyageurs provenant de l’Europe.

Le gouvernement indien a mis en garde tous les habitants de l’Inde contre tout voyage non important. Le mieux serait de rester chez soi jusqu’à ce que la situation connaisse une régression. Le bureau de l’immigration indienne a également annoncé une suspension de tous les visas déjà accordés à des voyageurs.

Les touristes présents encore sur le territoire indien sont pris en charge par le gouvernement.

La situation du COVID-19 a mis l’Inde face au mur. L’économie de ce pays est en chute libre à cause de l’interdiction au touriste de poursuivre leur voyage.. L’inde met en place des dispositifs pour isoler les voyageurs. Retenez que l’activité touristique dans ce pays est suspendue jusqu’au 15 avril, peut-être plus.

Photo by Naveed Ahmed on Unsplash